♪ Nekfeu – Cyborg : mon top 3

Deux semaines après la sortie imprévue de son nouvel album, Nekfeu se voit encore numéro un sur les plateformes musicales avec son album certifié disque de platine.

Pochette de l'album "Cyborg" de Nekfeu.
Nekfeu a dévoilé son nouvel album surprise Cyborg, le 1er Décembre, pendant le dernier concert de sa tournée.

Alors qu’une semaine auparavant, je parlais rap français avec une amie, l’annonce inattendue d’un nouvel album de Nekfeu le 1er décembre dernier a fait frémir mes oreilles. J’avais vraiment hâte d’écouter son deuxième album, sachant qu’il est l’un des rares rappeurs français aujourd’hui qui me plaît auditivement parlant (et également visuellement mais c’est un détail). Je me suis donc réveillée plus tôt le lendemain pour pouvoir ajouter l’album sur mon portable et l’apprécier dans les transports parisiens. Conclusion ? J’ai passé une superbe journée.

On est loin de l’ambiance de son dernier album puisqu’on retrouve dans Cyborg un Nekfeu un peu plus sombre mais toujours aussi talentueux. Il nous prouve avec cet album qu’il n’a besoin que de son talent pour être numéro 1 et pour mettre d’accord la France entière avec des instrus dingues et un flow toujours aussi cool. Il y a trois chansons en particulier qui ont attirées mon attention, à savoir Esquimaux, Galatée et Vinyle.

3 → Esquimaux ft. Nepal

« Takeshi Kitano quand j’souris
Leurs efforts se soldent par de grands soupirs »

En troisième position je vous propose Esquimaux, le 6ème son de l’album en featuring avec le rappeur Nepal, que je ne connaissais pas avant ce titre. C’est vraiment une belle découverte car j’aime beaucoup sa voix. Il est très doué et place même une phrase en japonais dans son couplet et ça donne un effet réellement stylé. Le duo fonctionne vraiment bien et à ce que j’ai pu voir, ce n’est pas la première fois que Nekfeu collabore avec lui.
Je vous invite vivement à écouter d’autres musiques de Nepal, ça vaut le détour. Avant il s’appelait KLM et il formait un duo, 2Fingz avec le rappeur Doums.

2 → Galatée

« Bon c’est vrai qu’c’est récurrent mais me met pas sous pression
Fuyons cette atmosphère écœurante l’amour n’est pas une prison »

J’ai hésité à mettre ce morceau en troisième à la place d’Esquimaux mais j’aime vraiment beaucoup les chansons dans ce style là. Elle me fait penser à Risibles Amours de son précédent album et c’est sûrement pour ça que je l’apprécie autant. Nekfeu nous raconte son histoire tout au long de la musique : il attend sa belle devant un café, il nous raconte son histoire avec elle, l’amour qui lui porte et au final, elle ne viendra pas. Les peines de cœurs qui l’inspirent donnent toujours un effet plus particulier aux chansons qu’il fait car on ressent vraiment son vécu dans le texte et dans l’instru et puis sérieusement, qui n’aime pas les chansons qui parlent d’amour ?

1 → Vinyle ft. Alpha Wann

« Laisse tourner le vinyle, connard
Laisse tourner le vinyle, quand le système scolaire te nargue »

En première position, bien évidemment, Vinyle, un featuring avec Alpha Wann et avec la participation du saxophoniste Archie Shepp, connu aussi pour ses prises de positions face au racisme. C’est un vrai retour aux sources qu’on a ici avec une instru old school et bien jazzy. Les morceaux de saxophone joués par Archie Shepp sont géniaux. Ils nous mettent dans l’ambiance jazz dès le début du morceau. Le duo Alpha Wann/Nekfeu n’est pas du tout nouveau. On le ressent avec l’énergie qu’ils procurent au son et la symbiose de leurs deux voix.

Donc, en bref, l’album est très réussi. Nekfeu nous offre de belles collaborations et nous prouve avec ce second album qu’il a un réel talent. Il y a aucune fausse note sur cet album, toutes les chansons fonctionnent très bien.
Un cyborg peut-être pas, mais Nekfeu est en train de muter pour devenir un grand nom du rap français.

3 Replies to “♪ Nekfeu – Cyborg : mon top 3”

  1. J’adore tes articles j’aime bcp ta manière decrire merci

  2. Une vraie journaliste en herbe on attend avec impatience son interview de Rihana

    1. haha ca fait plaisir basole la fiole

Laisser un commentaire